jeu 7 dec 2006

Le magasin de luxe Harrods à Londres licencie un père Noël grossier

07 12 2006

Harrods

Le célèbre grand magasin de luxe Harrods à Londres a annoncé avoir licencié un père Noël pour des remarques déplacées envers des clients.

Le père Noël grossier s'est fait mettre à la porte après deux plaintes de clients qui ont rendu visite à la grotte du père Noël dans ce magasin du quartier chic de Knightsbridge, dans l'ouest de Londres.

Il aurait demandé à une famille asiatique si elle ne devrait pas plutôt faire ses courses au supermarché, au lieu de venir chez Harrods, fréquenté par le gotha londonien, selon le journal Metro. Il aurait aussi demandé d'une façon ambiguë à leur fille adolescente si elle ne voulait pas s'asseoir sur ses genoux.

Un porte-parole de Harrods a précisé que les paroles du père Noël avait été "déplacées" mais qu'elle n'avaient pas de connotation raciste. "Harrods tient ses clients et leur plaisir en très haute estime, et quand nous avons reçu des plaintes d'adultes qui ont visité notre grotte de Noël, nous avons rapidement cherché à identifier la cause de ces problèmes".

"Après avoir identifié l'individu en question et mené une enquête sur la plainte, nous avons mis fin à son contrat saisonnier mardi", a ajouté le porte-parole.

La grotte du père Noël chez Harrods, dont l'entrée est libre, emploie six pères Noël et a attiré 76.000 familles l'an dernier. Les petites-filles de la reine Elizabeth II, les princesses Beatrice et Eugenie, sy sont rendues par le passé, ainsi que les enfants de la star du football David Beckham.